Gestion ressources halieutiques au Lac Tchad

 Enjeux de l’occupation de l’espace et gestion ressources halieutiques dans l’ile de Darak au Lac Tchad

par ABDOURAMAN TOM

Résumé : La pêche constitue une des activités de prélèvement opérées sur la nature. En Afrique subsaharienne et notamment au Cameroun, elle contribue à la survie des gens des fleuves et des lacs en leur apportant un complément alimentaire et des revenus monétaires pour satisfaire leurs besoins. Le lac Tchad dans sa globalité et particulièrement la zone de Darak obéit à cette logique. Cette masse d’eau est bordée de villages peuplés des Haoussa en majorité, des Djoukoun, des Arabe Choas, des Kotoko, et des Massa. Ces groupes de populations pratiquent en exclusivité la pêche, ils ont été rejoints dans cette activité par des groupes allochtones en provenance du Nigeria, du Tchad, du Ghana, du Mali et du Burkina Fasso. Ces nouveaux venus sont des pêcheurs professionnels, et détenteurs d’outils et de techniques performants de pêche dont les produits sont non seulement vendus sur les marchés   locaux, mais aussi exportés au Nigeria et au Tchad voisin. Aujourd’hui la pression démographique exercée sur les ressources halieutiques fait qu’il, existe une altération latente des relations entre autochtones et allogènes sur les lacs d’une part, et d’autre part, des pratiques tendant à réglementer la pratique de pêche pour une exploitation rationnelle des ressources. Chercher à comprendre comment s’organise la gestion des ressources halieutiques dans un contexte de dégradation avancée du milieu, de forte pression démographique et de conflit d’utilisation constitue le problème qu’entend traiter cette communication. Pour traiter ce sujet, nous nous sommes appesanti sur des données empiriques collectées sur la base des enquêtes notamment auprès des exploitants pêcheur, vendeur et commerçant. Ces données sont complétées par celles des rapports d’organismes et des recherches diverses. L’intervention de l’Etat par le service de pêche, parviendra t-elle à réguler la pratique de la pêche de façon durable et au profit de tous ?


1 réflexion sur « Gestion ressources halieutiques au Lac Tchad »

  1. younous abdoulaye

    bjr Mr Abdraman Tom, je suis étudiant à l’Université de Ngaoundéré. je vous souhaite bonne et heureuse année 2013, par ailleurs,j’ai aussi apprécier votre thème mais pour travailler dans cette zone, constituée en majorité des villageois illettrés, c’est pas du gâteau.beaucoup de courage dans vos recherches.bonne chance. signé younous abdoulaye de Kousséri.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.