Insalubrité dans les quartiers de Maroua

Insalubrité dans les quartiers populeux de Maroua : le cas de Doualaré

par  ELOUNDOU MESSI Paul Basile et BASKA TOUSSIA Daniel Valeri

Résumé : La ville  de Maroua après  son  érection en capitale  provinciale en régionale  a connu  une croissance vertigineuse depuis les années 1980  plus précisément  en  1983 .Cette croissance de la ville  s’est  traduite  sur le  plan  spatial  par  l’ expansion de la  ville que  démographique  par  l’ augmentation du  nombre  de résidents en ville ,mais le nombre d’ équipements en logement n’a pas le rythme .Elle a engendré  la gestion  inégalitaire  des  espaces  urbains ,certains quartiers  étant mieux équipés que les autres. Le  manque ou  l’insuffisance  des équipements socio-collectifs  a entrainé aux résidents de ce quartier  d’adopter les  comportements individualistes qui vont entrainer la non résolution des problèmes que font face ces quartiers mal-lotis .L’étude de cette recherche est de voir  les conditions de vie et les risques sanitaires que posent ce type de quartier en zone sahélienne .Pour ce faire ,nous avons recensé et localisé dans le quartier Doualaré ,l’ensemble des phénomènes qui font problème dans  la zone d’étude .A toutes ces pratiques  inadéquates viennent se greffer les conditions climatiques et environnementales difficiles de la ville qui exacerbent les problèmes déjà évoqués . Le  paysage urbain  est entamé et la santé des populations est évidents : ruelles sales à cause de la mauvaise évacuation des ordures, des eaux usées ,des excrétas et manifestation de plusieurs maladies au desquelles : le choléra la diarrhée, le paludisme et la dysenterie

Abstract :  Maroua has witnessed a high growth since the 1980’s and precisely in 1983 when it was raised to a provincial capital and recently to a regional capital. Spatially this growth took place in the expansion of the town and demographically with the growth of the population, but housing equipments did not witness the same change. This led to an unequal management of urban space with some quarters being well equipped than others.  Insufficient socio collective equipments has led to the resident population to adopt individualistic behaviors which has has blocked the way for a solution to the problems faced by this poorly planned quarter. This study seeks to bring out the living conditions as well as the health risk resulting in such a quarter in the sahelian zone. To attained these, a survey was carried out to identify and loalise the problems in the study area. Added to these poor practices are difficult climatic and environmental conditions intensifying the already mentioned problems.  The urban landscape is affected and the health of the population is evident ; dirty gutters due to poor evacuation of waste, waste water, feaces the manifestation of several diseases like cholera, diarrhea, malaria and dysentery.


5 réflexions sur « Insalubrité dans les quartiers de Maroua »

  1. beyam baba bienvenu

    c’est intéressant! nous ne pouvons que vous encourager dans votre dynamique et vous exhortez à poser encore plus d’articles pouvant nous aider à comprendre certains phénomènes. j’aimerais tout de même comprendre pourquoi les autorités compétentes au Cameroun n’arrivent pas à contenir cette importante vague d’immigration vers le triangle national?

    Répondre
  2. yannick

    Merci pour cette réponse satisfaisante que vous m’avez fait parvenir mais j’ai cependant un autre souci concernant ce quartier car comme vous le savez si bien c’est l’épicentre de beaucoup d’épidémies qui sévissent dans la ville de Maroua. Alors quel sont les quartiers limitrophes de Doualaré et les autres problèmes auxquels ce quartier fit face?Qui sont ceux qui œuvrent pour la transformation ce quartier? Merci d’avance

    Répondre
  3. Feutsop D viviane

    Je pense qu’au delà des faits évoqués dans le texte, il également les excréments des animaux en divagation qui sont source d’insalubrité

    Répondre
  4. Ekoum yannick

    Très interessant les problèmes que vous soulevez.Mais qu’est ce qui justifie cette augmentation vertigineuse de la population dans les année 1980 et 1983 plus précisement?

    Répondre
    1. Plagéo

      Bonjour Yannick
      Merci pour l’intérêt que vous portez à cette plate-forme.
      Pour répondre à votre question, l’accélération de la croissance démographique de la ville de Maroua à partir de la fin des années 1980 se justifie par la forte immigration nationale et internationale qui est une conséquence elle même du développement économique de cette ville suite à son érection en chef lieu de province, sa proximité avec le tchad très instable et son ouverture sur le Nigéria.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.